192 534 visites 9 visiteurs

Saison 2016/2017

Coupe de France Saison 2016-2017

Le 22/10/16. 6ème tour de la coupe de France: SAS EPINAL(Nat) 2-1 U.S.RAON (CFA)

Buteur U.S.RAON: R.POVOA (68ème)

                                                    

Samedi 22 octobre 2016
Coupe de France - 6ème tour

S.A.S. EPINAL  2-1 (1-0)   U.S.RAON

Stade de la Colombière,

800 spectateurs (dont 512 payants)

Temps frais, pelouse bosselée.

Arbitrage de M. Korbas.

Avertissements à Epinal : Gonzales (37e), Dabo (54e), Guibert (82e), Cestor (90e+2) ;

Avertissements à Raon-l’Etape : Dardouri (33e), Baghdad (81e), Teti (90e+2).

Buts pour Epinal : Lemb (1re), Cestor (60e) ;

But pour Raon-l’Etape : Povoa (68e).

S.A.S.EPINAL : Epassy Mboka - Léonard, Diawara, Cestor, El Hriti - Gonzales - Baï (puis Marques, 75e), Dabo (puis Meyer, 90e+1), Guibert, Gboho (puis Sakhi, 61e) - Lemb.

U.S.RAON : Mahout - Abderrahmane, Ba, Rother, Irep - Dardouri, Simsek - Damba (puis Baghdad, 66e), Téti, Dufour - Géhin (puis Povoa, 66e).

Raon rate son départ!

Une semaine de préparation sabordée après quatorze seconde de jeu ! Un but spinalien donc sur une offrande d'un défenseur raonnais probablement ébloui par le soleil tombant de la Colombière et qui n'assurera pas sa passe en retrait pour son portier qui lui, ne pourra rien faire face à l'opportunisme de Lemb. 1-0 (1ère).
Voila comment doucher les espoirs des joueurs et supporters raonnais dès l'entame du match. Les joueurs raonnais n’en sont pas a leur coup d'essai car cela fait maintenant plusieurs fois qu'ils sont surpris en début de partie (pour ne pas les citer, St Louis Neuweg 11ème; Le Puy 15ème; Chasselay 4ème; Auxerre B 2ème; Epinal 1ère.). Le mal ne date pas de cette saison, déjà la saison dernière, Raon avait du mal à entrer dans ses rencontres. Il faudra surement trouver le "pourquoi" car on ne peut pas toujours mettre ça sur la "faute à pas de chance".
Pendant près de trente minutes les raonnais frôleront la correctionnelle dans ce début de match plombé par ce coup du sort. Ils ne resteront en vie que par la maladresse des attaquants spinaliens qui tour à tour gâcheront de belles munitions, Fabien Mahout faisant le reste.

Un petit sursaut raonnais en fin de première période viendra redonner de l'espoir à l'ensemble de la "porte des Vosges".

Le début du second acte confirmera le mieux entrevu lors de cette fin de mi-temps mais rien de bien dangereux offensivement à part cette jolie frappe de Yohann Dufour qui viendra lécher la barre transversale du portier spinalien qui paraissait battu.

Halil Toraman lui, ne tardera pas à changer son fusil d'épaule en sortant au même moment (64ème) Naby Damba et Romain Géhin pour Reinaldo Povoa et Salim Baghdad. C'est d'ailleurs ce duo qui s'illustrera dès leurs entrés pour réduire le score avec une somptueuse ouverture du dernier nommé pour le petit lutin raonnais qui n'en demandait pas tant pour redonner des couleurs à son équipe. 2-1 (68ème).
Pour redonner seulement....car quelques instants plus tôt, les raonnais s'étaient encore puni eux même. En effet, les spinaliens avaient doublé la mise par Cestor (59ème) à la suite d'un corner qui semblait évitable. A ce moment de la partie, on se dit que Raon avait abdiqué mais c'est bien mal connaître les protégés d'Halil qui se jetèrent donc dans la bataille corps et âmes. Ils auraient même pu égaliser suite à une belle combinaison côté droit entre Reinaldo Povoa et Kévin Téti, mais le centre de ce dernier était raté d'un crampon par Yohann Dufour. Dommage pour les raonnais car ils auront par la suite beaucoup plus de mal à se rapprocher des buts du portier spinalien. Seul un coup-franc lointain de Salim Baghdad fera passer des frissons aux supporters locaux car la prise de balle de Epassi était plus que laborieuse.
L'épisode coupe de France se referme donc assez tôt cette saison pour les raonnais qui vont maintenant devoir lutter pour obtenir un maintien en CFA, maintien auquel nous croyons tous, surtout avec les renforts de ce début de semaine.
Place maintenant à la réception de Lyon samedi prochain au stade Paul -Gasser.

M.G. pour U.S.RAON.

Petite rétro des matches de coupe de France entre Epinal et L'U.S.RAON.

  Les deux clubs se sont rencontrés six fois en Coupe de France. La première fois, le 15 novembre 1986, les deux clubs, qui évoluent dans des divisions différentes (Division 3 pour Epinal et DH pour Raon) et ne sont pas encore rivaux, se rencontrent au cinquième tour. Les spinaliens s'imposent logiquement sur le score sans appel de 5-0. Seuls 454 spectateurs font le déplacement au stade.

  La deuxième fois, les deux clubs se rencontrent le 22 décembre 1991 pour le compte du septième tour. Epinal évolue alors en D2, et Raon en DH. La rivalité entre les deux clubs ne s'est toujours pas déclarée mais la rencontre attire tout de même 1 157 spectateurs. Ce match déséquilibré se conclut par une victoire d'Epinal par deux buts à rien.

   La troisième fois, le 9 novembre 1997, lorsque les clubs de l'US Raon et du SAS Épinal se rencontrent pour le sixième tour, la rivalité est déjà naissante car les deux clubs évoluent ensemble au troisième niveau footballistique français. 1 220 personnes assistent à un match serré, qui se finit sur le score nul de un but partout. La rencontre se termine par une séance de tirs au buts favorable aux spinaliens : 3-0.

   La quatrième fois, le 20 octobre 2009, la rivalité est déjà bien ancrée et les deux clubs évoluent ensemble en CFA. Le match se joue à l'avantage des raonnais qui gagnent 2-1 devant 800 spectateurs à P. GASSER.

   La cinquième fois, lors de la saison 2011-2012, toujours dans l'antre des raonnais qui évoluent en CFA alors que les spinaliens eux jouent en national. La rencontre se termine sur un score de parité de 1 but partout. Les raonnais l'emporteront 4-3 aux tab et se qualifieront donc pour le sixième tour. 700 personnes s'étaient déplacés à P. GASSER.

   La sixième fois, lors du cinquième tour en 2015-2016, les spinaliens céderont durant les prolongations (2-0) toujours à Raon et devant 600 personnes. Cette année la, les raonnais iront jusqu'en 32ème de finale et seront éliminés par les stéphanois pensionnaire de L1.

  Prochain rendez-vous, samedi 22 octobre 2016 à la Colombière pour le 6ème tour de la coupe de France.

                                       _____________________________________________

Le stade de la Colombière à Epinal.

Capacité: 7150 places.

Inauguration: 1967
Affluence record: 8413 spectateurs lors de SAS-ASNL le 15/03/75.

 

Le tirage nous à réservé notre meilleur ...ennemi, le SAS EPINAL qui évolue en National. De plus la rencontre aura lieu au stade de la Colombière à Epinal. Rendez-vous le 22 octobre à 18h00.

__________________________________________________________________

Le 8/10/16. 5ème tour Coupe de France: Le vétuste mais très agréable stade des fonderies à Blénod

Le onze aligné au coup d'envoi face à Blénod (1-7)

 

             

Samedi 8 octobre 2016
Coupe de France - 5ème tour

                    C.S&O.BLÉNOD 1-7 (0-4) U.S.RAON

Stade des Fonderies, environ 400 spectateurs.

Arbitrage de M. Pastot assisté de MM. Beckendorf et Corte.

Avertissement à Blénod : Brusco (26e).

But pour Blénod : Charpentier (87e sur penalty).

But pour Raon-l’Etape : Simsek (8e), Géhin (30e), Téti (32e, 39e, 68e), Do Rosario (64e, 73e).

C.S.O.BLENOD : Brusco - Murer (puis Lebek, 68e), Sallaf, Weber (puis Hombourger, 56e), Erragui - Benoit, Charpentier, Jacob (puis Varnerot, 77e) - Ouammi, Motton, Barotte.

U.S.RAON : Mahout - Irep, Mascarelli, Ba (puis Dampha, 51e), Yrio (puis Ozcan, 64e) - Rother, Simsek, Téti - Dufour (puis Do Rosario, 46e), Géhin, Damba.

 L'U.S.RAON passe la 6ème ...

    De match, il n'y en aura eu que pendant dix minutes, juste ce qu'il faudra pour que l'U.S.RAON prenne la mesure de leur adversaire de DHR.
    Après ce fut un cavalier seul des raonnais, tant l'écart entre les deux formations paraissait insurmontable pour les Bellédoniens.
    L'ouverture du score pour les Vosgiens sera signée Feysullah Simsek habilement servi par Yohan Dufour sur coup franc. A partir de ce moment, il n'y aura plus qu'une seule équipe sur le terrain...
    Pendant une quinzaine de minutes, le portier du CS&O retardera l'échéance, principalement en sortant vainqueur de face à face devant Romain Géhin et Naby Damba. Mais s'en était trop, et il devra s'incliner coup sur coup devant Kévin Téti par deux fois puis devant Romain Géhin. La pause était atteinte sur ce score de 4 à 0 pour les raonnais et on s'est dit qu' heureusement que l'arbitrage avait été clément pour les locaux car ils auraient très bien pu se retrouvés à 10 dès la vingtième minute lorsque sur une balle en profondeur le portier Bellédonien viendra faucher Yohan Dufour en tant que dernier défenseur. Mais, à la surprise générale, l'arbitre de la rencontre sortait le carton ...jaune!
   A la sortie des vestiaires, Le coach vosgien sortit Yohan Dufour pour Jeoffrey Do Rosario qui sera l'auteur d'un doublé, profitant à chaque fois des offrandes de Naby Damba toujours excellent sur le côté droit de l'attaque vosgienne.
   Cinq minutes plus tard ce fut au tour d' Ablaye Ba de laisser sa place pour le revenant Abdou Rahmane Dampha auteur d'une bonne entrée dans l'entre-jeu raonnais. Wilfried Röther profitant au passage pour reprendre sa place dans l'axe de la défense car il avait commencé la partie en tant que milieu défensif.
   Cela faisait bien longtemps que les locaux avaient bu la tasse et seules quelques maladresses devant le but avaient empêchés au score d'enfler dans des proportions démesurées. Kévin Téti, lui s'offrira un triplé à l'occasion de ce 5ème tour et sera donc l'homme du match à n'en pas douter.
    Les joueurs du coach Gaugé profiteront d'un pénalty pour sauver l'honneur et quitter l'épreuve reine par la grande porte. Il faut noter qu'ils auront essayé offensivement de poser quelques problèmes à l'arrière garde vosgienne mais visiblement ils n'étaient pas aussi performant défensivement.
    Les raonnais eux, mettront quelques temps a sortir ...du club house car ils furent reçu après la rencontre comme des princes par tout le club du 54.
Félicitation donc au CS&O Blénod pour son accueil et sa réception d'après match et bonne continuation à eux en championnat.
    Place désormais au tirage du 6ème tour de la coupe de France mardi prochain à Woippy et à la préparation de la rencontre face à Montceau Les Mines pour le compte de la 8ème journée de CFA.

M.G.pour U.S.RAON.

*Le cadeau de bienvenue offert par le club de Blénod et son président Raynald Crillon à Halil Toraman était un maillot dédicacé de Judicaël Crillon qui a porté les couleurs de l'U.S.RAON et qui joue maintenant à la Berrichonne de Chateauroux en national.

                                    _____________________________

 

                                     Le CS&O BLENOD….

      Sa date de naissance en 2012 viendra de la fusion entre le CS Blénod (1919) et le CO Blénod.

Jusqu’en 1973 le club évoluera en ligue de Lorraine (PH à DH).

En 1973, le club accède à la D3 (National actuellement). Il y restera jusqu’en 1982 date à laquelle il parvient à monter en D2 gr.B (L2 de nos jours).

   Il n’y restera qu’une saison devant la difficulté de la tâche et terminera la saison avec quatre petites victoires en trente-quatre rencontres. L’entraîneur était Titi Dorget bien connu dans le monde du football Lorrain.

   De retour en D3 en 1983-1984 il y termine à une honorable 5ème place dans le groupe Est. La saison suivante sera plus compliqué avec une 15ème place synonyme de relégation à l’échelon inférieur.

   En D4 en 1985-1986 il ratera l’accession pour deux petits points. S’ensuivra huit saisons à ce niveau , jusqu’en 1993-1994 ou le club est versé dans le premier championnat de national 3 (CFA2 aujourd’hui). Il y termine 1eret accède donc au championnat de National 2 (CFA). Dans un groupe difficile avec pas moins de six réserves professionnel, il n’y restera qu’une saison, terminant à la 17ème place et sera donc relégué en National 3 puis CFA2 jusqu’en 2001 date à laquelle il rejoint la DH Lorraine suite à une dernière place dans le groupe C de CFA2 avec une victoire en trente matches disputés.

   De 2002 à 2005 le club de Blénod retrouve donc la ligue de Lorraine qu’il quittera une dernière fois a l’occasion d’une accession en 2005 en CFA2. Il ne réussira pas à s’y maintenir (15ème) et ce sera la dernière fois qu’il évoluera en championnat national.

   Depuis la saison 2006-2007 et jusqu’à la saison 2013-2014 le club évoluera donc en DH Lorraine toujours sous la coupe de Titi Dorget qui aura été l’entraîneur du club pendant deux décennies…. Quelques guerres internes dans les années 2010 auront failli avoir raison de ce mastodonte du football Lorrain. Le club descendra en DHR pour la saison 2014-2015 mais retrouvera aussitôt l’élite du football lorrain pour une saison seulement. Il est de nouveau en DHR aujourd’hui…

Blénod et la coupe de France, une histoire

d'Amour…aussi.

    Les grandes heures de Blénod en coupe de France auront lieu lors de deux épopées mémorable (1986 et 1996) ou le club atteint à chaque fois les 1/8ème de finale. Ils tomberont alors face au grand Olympique de Marseille à chaque fois avec les honneurs.

   En 1986, le club réussi à se hisser en 1/8ème de finale alors que l’épreuve ce déroule encore par phase Aller/Retour. Blénod évolue à l’époque en D4 et se permet de sortir le FC Séte qui lui évolue en D2 (3-0 et 0-0). Il tombera avec les honneurs contre l’OM (3-0 et 0-0).

   Pour l’édition 1995-1996, le CS Blénod réussira l’exploit de sortir Bastia (D1) en 32ème de finale 1 à 0 au stade des Fonderies puis viendra à bout du Havre AC (D1) aux tirs aux buts après un 1 à 1 à la fin des prolongations!

   Viendra en 1/8ème de finale l’OM qui évoluait durant cette saison 95-96 en D2, un trop gros morceau pour cette équipe de CFA2 de l’époque et cette élimination marque vraisemblablement la fin de l’épopée et des grandes heures du CSB (0-2).

Durant les années 50, le club réussi à se hisser par trois fois en 1/16ème de finale.

Palmarès.

Champion de DH Lorraine en: 1973 et 2005.

Champion de DHR Lorraine en: 1981;1983 et 2015.

Champion de PH Lorraine en: 1936 et 1980.

Vainqueur de la coupe de Lorraine en: 1973 et 1997.

 

L’équipe de 1982-1983 qui évoluait en D2.

Debout, de gauche à droite : Dorget , Boubehira, Dorget, Joliot, Marini, Pietrazk, François.
Accroupis : Arthaud, Morge, Wiliczkowski, Zech, Berta, Szymanski.
PHOTO : J.-C. Brasier. Merci ONZE.

MG pour U.S.RAON.

     Ce 5ème tour nous emmènera donc au stade des fonderies à Blénod, lieu mythique dans la Lorraine du foot. Le feu CS Blénod ayant connu la D2 (L2) dans les années 80. Ici sont venus entre autre, L'OM, BASTIA, LE HAVRE ....

 

 

__________________________________________________________________

Le 25/09/16.  4ème tour : A.S.GIRANCOURT (PH) 2-7 U.S.RAON (CFA)

A Girancourt. 200 spectateurs environ

U.S.RAON: F.MAHOUT- H.ABDERRAHMANE- K.IREP (45' A.MASCARELLI)- A.BA- W.RÖTHER(Cap)- S.DARDOURI (45' B.OZCAN)- K.TETI- Y.DUFOUR- R.POVOA- N.DAMBA-A.ADAMA (59' G.DO ROSARIO).

 Carton jaune: S.DARDOURI (1ère).

 Buteurs U.S.RAON: Adama x2 ; Dufour x2 ; Povoa , Mascarelli , Do Rosario.

 Raon se rassure offensivement !

   Le suspense n'aura pas duré bien longtemps, une petite quinzaine de minute tout au plus, avant que les raonnais mettent leur adversaire du jour à la raison.
   Le temps qu'il a fallu pour que Yohan Dufour "qui au passage sera à crédité d'une très bonne première mi-temps lorsqu'il a évolué en meneur de jeu" puis Abou Adama scorent et ne ruinent définitivement les maigres espoirs que les locaux avaient au départ de la rencontre.
   Après cette entame réussie (7ème et 15ème donc), les raonnais s'appliqueront à bien faire circuler la balle tout en se procurant quelques occasions d'aggraver le score, surtout par K.Irep et N.Damba mais ils ne négocieront pas au mieux ses opportunités.
Finalement, c'est Reinaldo Povoa qui parviendra à alourdir la marque juste avant la pause (41ème). De quoi regagner les vestiaires avec assurance pour les coéquipiers de Wilfried Röther qui faisait son retour sur les terrains à l'occasion de ce 4ème tour de coupe de France.
   Halil Toraman profitera de la mi-temps pour effectuer deux changements. Celui de Said Dardouri averti en première période pour Burak Ozcan et surtout celui de K.Irep pour A.Mascarelli histoire de replacer Houssen Abderrahmane dans le couloir gauche de la défense en prévision du match de la semaine prochaine face à Auxerre, match que ratera Kelly Irep suspendu.
   Dans l'affaire, le valeureux Abdoulaye BA a hérité du poste dans le couloir droit de la défense pour cette deuxième période, poste qu'il affectionne visiblement... Mais les grands joueurs n'hésitent jamais à se sacrifier pour la maison...(Merci Ablaye).
Pendant vingt-cinq minutes la suite sera un copié-collé de la première mi-temps avec trois nouveaux buts inscrit par Adama, Mascarelli et Do Rosario (de retour dans le groupe CFA pour l'occasion) puis aux alentours de la soixante quinzième minute, Girancourt aura droit à ses "minutes" de gloire avec deux buts inscrit en l'espace de cent-vingt secondes. Bravo à eux pour se sursaut d’orgueil qui les fera sortir de la coupe de France par la grande porte.
Raon s'appliquera à clôturer la marque par  Yohan Dufour histoire de rentrer lui aussi avec la satisfaction du devoir accompli...

M.G.pour U.S.RAON.

 

 

LE PARTENAIRE DE LA SEMAINE

LIVE MATCH