702 976 visites 10 visiteurs

CHERIEF FAIT LA LOI

10 novembre 2018 - 23:18

Rien ne sert de courir; il faut partir à point. Le problème des Raonnais est qu'ils ne sont pas partis. Ou plutôt qu'ils sont partis avec 2 buts de retard. Le résultat est une rencontre qui ne débouche sur aucun point.
Il est compliqué de faire un résultat lorsque l'on prend 4 buts. L'absence d'Abdoulaye Ba Jr n'est pas une excuse puisque le mal n'est pas nouveau. Ces 4 buts s'ajoutent aux 12 encaissés précédemment, ce qui nous donne une des plus mauvaises défenses de la poule.
J'aimerais pouvoir écrire que les Raonnais sont tombés face à une belle et forte équipe des Pierrots Vauban. C'est une équipe solide avec des joueurs qui se sont battus sur tous les ballons. Elle a bénéficié de 3 coups de patte de son meneur Mohamed Cherief.

Le coach Michaël Grand titularisait Feyzullah Simsek et Yassin Merbah de retour de blessure. Kevin Duminy faisait lui aussi son retour mais débutait sur le banc. Il y était accompagné par Imad Merbah. 
Yassin Merbah tentait d'entrée de trouver Romain Gehin dans la surface. La défense Strasbourgeoise donnait le ton du match en étant vigilante. Des Strasbourgeois qui se montraient réalistes en ouvrant le score sur leur première opportunité. Cherief à la manette plaçait un coup franc excentré sur la tête de Bakria bien trop seul au second poteau. Une ouverture du score qui mettait les Raonnais la tête dans le sac. Mascarelli était averti pour une intervention en retard. Briot laissait passer un ballon pour finalement être pris de vitesse. Attah revenait commettre la faute. Mêmes maux, mêmes conséquences. Cherief servait une seconde fois Bakria qui s'offrait un doublé de la tête. 0-2. Et l'on ne jouait que depuis 15 minutes. Les Bleus devaient se lancer dans une course bien difficile.
Touré se battait pour récupérer le ballon et chauffait les gants de Karch dans un angle fermé. Yassin Merbah trouvait son capitaine en retrait pour une frappe finalement contrée. La suivante serait la bonne. Yassin Merbah trouvait Romain Gehin dans l'axe qui décalait immédiatement Hassidou pour une frappe sur laquelle Karch ne pouvait rien. 1-2 29ème. Ce même Hassidou n'était pas loin de remettre les compteurs à égalité sur un coup franc lointain qui surprenait tout le monde et filait à côté du poteau. Les Strasbourgeois avaient aussi ce brin de chance qu'il faut savoir provoquer. Karch se trouait mais Touré trouvait le poteau dans un angle fermé. L'attaquant Raonnais n'était pas plus heureux en ne cadrant pas sa tête en bonne position juste avant la pause.

On sentait les Raonnais capables de revenir malgré un gros déchet technique. À condition de ne plus craquer défensivement. Des espoirs rapidement mis à mal. Coulibaly se jetait sur un ballon qui ne paraissait pas particulièrement dangereux. L'arbitre n'hésitait pas et montrait le point de penalty. L'occasion pour Cherief d'ajouter un but à ses 2 passes décisives. 1-3. Tout était à refaire.
Touré bénéficiait du bon travail de Gehin et Bah côté droit mais manquait son contrôle. Gehin bien décalé par Hassidou se montrait trop altruiste et manquait sa passe pour Touré. Hassidou était plus inspiré mais trouvait du bois depuis l'angle de la surface. Il partait ensuite en dribble dans la surface pour le 3ème poteau Raonnais de la soirée.
On avait entre-temps frôlé la correctionnelle après un ballon perdu par la défense. Andriamanivosoa à peine entré faisait montre de sa vitesse et allait au contact avec Schmittheissler. L'arbitre n'y voyait heureusement pas à redire.
Le rythme de la rencontre baissait d'intensité. Le jeu se concentrait au milieu du terrain avec des Strasbourgeois combatifs et des Raonnais pas assez justes techniquement.
C'est Oliveira qui finissait finalement le travail bien servi dans la profondeur par Andriamanivosoa. 1-4.
Imad Merbah après une sortie hasardeuse de Karch puis Duminy après une reprise acrobatique d'Erlinger contrée ne parvenaient pas à rendre la défaite moins lourde.

L'équipe n'était pas la meilleure après la série de 3 victoires du mois de septembre. Elle n'est pas ce soir la plus mauvaise après ces 4 rencontres sans victoire. La saison est encore longue. Il y a du travail. Nous vivons une saison de reconstruction.
Place à dame Coupe avant une série de rencontres contre des réserves professionnelles.

La réaction du manager Farid Touileb :
"Il a des matchs ou rien ne s’enchaîne comme prévu . J’ai assisté à la causerie et j'ai vu des joueurs réceptifs . Le plan proposé n’a malheureusement pas fonctionné. Match à oublier !!! J’ai vu un vestiaire déçu. Passons à autre chose. Ça tombe bien la Coupe arrive et Dame Coupe de France ne permet aucun relâchement."

Commentaires

LE PARTENAIRE DE LA SEMAINE

FIL D'ACTU ...

15/12 : National 3 - La rencontre ESTAC(2) - U.S.RAON à suivre en live :
https://scorenco.com/live/2018-12-15/football/national-3---poule-f---grand-est---saison-reguliere/troyes-2---usraon-l-etape/

10/12 : Coupe de France -
L'U.S.RAON se déplacera dans le Nord pour disputer son 32ème de finale de la Coupe de France face à Iris Club de Croix Football
Le club nordiste est actuellement 3ème du groupe D de National 2 et vient de réaliser une grosse performance en éliminant Boulogne au 8ème tour.


01/12 : National 3 - L'U.S.RAON
renoue avec la victoire suite à son succès face à la réserve strasbourgeoise (3-1). Voir

28/11 : Coupe du Grand-Est - L'U.S.RAON rencontrera la réserve du SAS Football qui évolue en Régional 1 dans le cadre des 32èmes de finale de la Coupe du Grand-Est. 

25/11 : Régional 2 -
Les hommes de Thomas Gilles récupèrent le fauteuil de leader après leur succès face U.L.PLANTIÈRES (3-1).

Plus d'infos ...