1 679 751 visites 13 visiteurs

SOPHIE ANDRÉ: L'INTERVIEW

7 janvier 2020 - 15:29

Sophie André : « C’était une course contre le temps »

 

Secrétaire fidèle de l’US Raon-l’Etape depuis 2015, Sophie André n’a pas ménagé ses efforts ces derniers temps en amont du 1/32ème de finale de la coupe de France face au LOSC. Elle nous raconte cette période si particulière.

 

Sur le terrain, l’US Raon-l’Etape est tombée les armes à la main face à une équipe jouant récemment la Ligue des Champions, qu’est-ce qui vous a marqué dans cette rencontre ?

Sophie André : Malheureusement je n'ai pas pu voir grand-chose du match mais nous n'étions pas ridicules, loin de là. Il était clair que le niveau footballistique entre un club professionnel et un club amateur était important, mais à l’avenir rien n’est impossible, on verra.

 

Pour vous, la rencontre venait clore de longues semaines de travail en tant que secrétaire. Comment avez-vous vécu cette période ?

S.A. : Chaque réception d'une Ligue 1 en coupe de France est un véritable challenge, une course contre le temps, d'une intensité, d'une rigueur absolue à tout point de vue. Le plus difficile a été de ne pas se perdre dans les milliers de choses à faire et de penser à procéder par ordre de priorité et de nécessité afin que la rencontre se passe dans les meilleurs conditions possibles. Concrètement, c’est gérer le dossier FFF, la billetterie, les réunions diverses de sécurité, d'organisation, la préparation des équipements pour l'escort des joueurs, la mise en vente des billets, gérer standard téléphonique, et cætera. C’est un travail de titan !

 

En temps normal, être secrétaire d’un club comme l’US Raon-l’Etape, ça consiste en quoi ?

S.A. : Être secrétaire du club consiste à être polyvalente en fait… Cela va du secrétariat basique comme s’occuper du standard téléphonique, des factures, de la comptabilité et des dossiers divers à traiter mais aussi tout ce qui est à côté. C’est-à-dire les équipements de nos licenciés, la préparation des dossiers licences en début de saison, les pharmacies, les minibus, les sponsors, les manifestations, préparer les actions "fin d'année du club" comme l’ensachage, les calendriers, les pochettes photos, les logements joueurs, la boutique et cætera. La liste est longue ! Heureusement Delphine est venue en renfort et gère toute la partie subventions, actions civiques et sociales, formation. Puis Faride en tant que manager nous soutient beaucoup journalièrement.

 

Comment s’est construite la relation entre vous et le club ?

S.A. : La construction de ma relation avec le club a commencé en tant que bénévole lorsque Thomas mon fils a commencé le football en U6U7 en 2006 pendant que mon conjoint était éducateur. J’ai suivi le mouvement en m'investissant auprès de la section jeunes en tant que photographe amatrice pour leurs créer des souvenirs à tous, et petit à petit, de l'organisation des manifestions avec Didier CHAFFAT qui était responsable de la section jeunes à l'époque. J’ai ensuite géré l’ouverture de la boutique du club en 2015 puis d'une buvette les samedis lors des rencontres sportives des jeunes au stade de Chavré (dont Valérie FLON s'occupe maintenant). Maintenant, j’y suis en tant que salariée depuis décembre 2015 suite au départ à la retraite de Sabine CHALON.

 

Pour l’avenir, quels sont vos souhaits ?

S.A. : Mes projets au sein du club ? Continuer à le faire grandir et à le faire évoluer.

Commentaires