1 679 733 visites 13 visiteurs

OMBELINE MATHIEU: L'INTERVIEW

5 février 2020 - 16:44

Ombeline Mathieu : « Je savais que le club pouvait me faire progresser »

 

Gardienne de but émérite, Ombeline Mathieu, 17 ans, s’est imposée comme la titulaire au poste depuis le début de la saison. Intégrée dans le projet raonnais en 2018, elle aspire à gravir les étapes avec le club de la Porte des Vosges.

 

Vous êtes actuellement en pleine période de préparation avant la deuxième partie de saison et la réception de la réserve de Vendenheim en coupe du Grand Est. A quel point en êtes-vous ?

Ombeline Mathieu : On a repris les entraînements donc c’est beaucoup de physique. Pour le moment ça se passe bien même si ce n’est pas la même chose par rapport à la première partie de saison, comme nous avait prévenu Ludovic Romary. Il y a eu une coupure donc on doit reprendre ses marques, reprendre nos habitudes.

 

Dans votre programme de reprise figurait la finale départementale futsal où vous vous êtes octroyé la 3ème place. Qu’est-ce qu’il faut en retenir ?

O.M. : D’une part, je dirais que c’est du positif parce que le futsal n’était pas notre objectif premier pendant cette trêve. Je trouve qu’on a plutôt bien enchaîné même si on aurait pu faire mieux. On fait toujours des petites erreurs qu’on paye.

 

Cette saison, vous êtes devenue la titulaire au poste de gardienne de but. Comment vous sentez-vous dans ce nouveau rôle ?

O.M. : J’attendais ce moment parce que l’année dernière, je n’y étais que de temps en temps. Là, c’était vraiment mon objectif d’être titulaire tout le temps. Franchement, je n’ai pas eu de pression même si l’intensité des matchs est différente. J’étais sur le terrain l’an dernier et je vois bien que ce n’est plus la même chose. En face, on a des équipes beaucoup plus solides, avec plus d’attaques placées. Ce ne sont plus des frappes trois mètres au-dessus du but ! (rires)

 

Ce club, vous le connaissez depuis peu. Quand est-ce que l’histoire avec l’US Raon-l’Etape a débuté ?

O.M. : Je suis arrivé à Raon-l’Etape en 2018 parce que ça n’allait plus avec les dirigeants de mon ancien club. Je savais que ça allait être différent et que le club pouvait me faire progresser.

 

Quelles sont vos ambitions pour l’avenir ?

O.M. : Ce que je cherche, c’est faire plus et être leader pour aider l’équipe davantage. Il faut qu’on travaille et qu’on soit meilleures pour qu’un jour, on puisse rivaliser avec des équipes plus fortes. Il faut laisser le temps faire. Mieux vaut arriver en R1 avec quelque chose de concret et de bien formé, plutôt que d’arriver avec une équipe déstabilisée et des nouvelles joueuses qui ne nous connaissent pas. C’est bien de progresser avec un même groupe, d’aller de l’avant et d’être solide, ce sera beaucoup plus simple après.

Commentaires