1 679 684 visites 10 visiteurs

JULES BONNARD: L'INTERVIEW

26 février 2020 - 18:43

Jules Bonnard : « Je n’avais pas d’attente mais je suis agréablement surpris »

 

Depuis le début de l’année, l’U.S.RAON compte dans ses rangs un commercial stagiaire répondant au nom de Jules Bonnard. Un jeune homme de 24 ans, qui, jusqu’en juillet et après, souhaite mettre en pratique le théorique de son Master. Présentation.

 

En quelques mots, qui est Jules Bonnard ?

Jules Bonnard : Je suis en dernière année de Master d’une école de commerce spécialisée dans le sport qui est à Nantes afin de pouvoir travailler dans le sport professionnel avec une préférence pour les clubs de football. Pour le reste, j’aime le football, le sport en général, les voyages et la musique.

 

Comment s'est noué le contact entre vous et l’U.S.RAON ?

J.B. : Je suis originaire de Bruyères, j’ai donc joué au club local durant 9 ans. A plusieurs reprises, j’ai évolué contre l’U.S.RAON dans les catégories jeunes. Je cherchais un club au mois de septembre tout en souhaitant rentrer dans les Vosges. Je me suis rendu compte qu’à côté de chez moi, il y avait ce club de bon niveau et donc j’ai tenté.

 

Concrètement, quelles sont vos tâches au sein du club ?

J.B. : Avec Farid (N.D.L.R. : Touileb, le manager) on veut mettre en place un club de partenaires. C’est-à-dire créer une structure où ils se sentent plus impliqués dans la vie du club. Puis, il y a eu plusieurs projets qui se sont mis par-dessus comme l’Euro Raonnais ou la journée d’apprentissage du 18 mars en partenariat avec les papeteries Clairefontaine. Pour résumé, je suis dans la gestion des partenaires.

 

Votre ressenti depuis le début de l’année est bon ?

J.B. : Au cours de ce premier mois, c’était surtout de l’observation. Notamment voir comment se mettait en place le club et connaître les rôles de chacun. Sur ce premier mois, je n’avais pas d’attentes mais en tous cas je suis agréablement surpris. Ça se passe très bien, je suis très satisfait.

 

Qu’est-ce que vous attendez de ce stage ?

J.B. : Mes cours sont très théoriques donc ce n’est pas forcément facile de transposer avec la pratique. Par exemple, j’ai un cours intitulé « gestion des sponsors à travers des événements organisés par les structures sportives ». Je me dis que je pourrais, pourquoi pas, appliquer les exemples vus en cours sur les études de cas à l’U.S.RAON. Dans les cinq mois qu’il me reste, j’aurai pas mal de choses à appliquer quand je serai bien imprégné.

 

Suite à votre stage, de quoi il sera question ?

J.B. : Quand j’aurais fini ce stage, je serai sur le marché de l’emploi. Si dans la période je ne trouve rien, ou quelque chose dans les Vosges, je resterai pour donner un coup de main. Je suis présent pendant 6 mois donc ça va créer des liens avec les gens. De toute manière, je serai toujours en contact avec Farid donc sur des petites choses ou en tant que bénévole, je pourrai donner un coup de main au club.

Commentaires