1 683 017 visites 16 visiteurs

BASILE HORIOT : L'INTERVIEW

2 septembre 2020 - 15:22

Cette semaine nous vous proposons de faire connaissance avec Basile Horiot.

Premier match de championnat, première titularisation, première victoire, premier clean-sheet. Un week-end parfait ?

Basile Horiot : Oui si l’on m’avait dit ça à la reprise, j’aurai dit oui toute suite ! Gagner le premier match à la maison est toujours important pour lancer la saison ! Mais là avec la manière et une solidité défensive? c’est sûr que le week-end s’est déroulé parfaitement ! Le clean-sheet lors d’une victoire c’est vraiment le petit plus lorsque l’on est gardien !

Ce clean-sheet est signe de bonne intégration. Comment s'est-elle passée depuis vos débuts ?

BH : J’ai vraiment été très bien accueilli, par les anciens joueurs comme les nouveaux arrivants, et je les en remercie ! J’ai découvert un club chaleureux et familial, ce qui m’a permis de vite prendre mes marques pour être le plus performant sur le terrain ! Je pense que c’est aussi grâce à cette cohésion que le résultat a été positif ce week-end, et il faudra garder ça tout au long de la saison .

Tu es parti de Besançon. Que t’évoques cette partie de ta carrière ? L'aventure est-elle digérée définitivement ?

BH : Le Racing Besançon a été mon club formateur, donc cela reste un club particulier pour moi.  J’ai connu de bons moments comme une montée en U19 Nationaux, un maintien à la dernière journée en CFA2, ou encore une saison à jouer la montée et malheureusement finir seconds de N3, comme de mauvais moments ...!
L’histoire s’est un peu mal terminée la saison dernière, mais c’est le football, cela m’a fait grandir et je laisse ça derrière moi sans aucun regret ! J’en garde un bon souvenir dans sa globalité et je pense que j’étais arrivé à un point où il me fallait voir ailleurs pour continuer à progresser ! Oui, l’aventure Racing Besançon est belle et bien derrière moi, place à cette nouvelle page pour moi qui est l’U.S.RAON.

Votre poste de gardien de but est soumis à une rude concurrence... Comment la vivez-vous ?

BH : Le poste de gardien est particulier en effet car il n'y a qu' une place ... et non 10 comme les joueurs de champs. Comme vous le dites, c’est un poste particulier dans le sens ou pour permettre une exploitation pleine des capacités du gardien une hiérarchie est mise en place, pour favoriser ses performances, avec un aspect mental qui joue beaucoup dans notre poste très exposé ! Après, je pars du principe qu’une concurrence saine fait avancer les gardiens, le but étant de toujours pousser le groupe vers le haut.

En 2018 lors de l'émission Fast and Curious sur RACING TV, à la question « Les études ou le foot ? », tu avais répondu le foot. Tu as pourtant un joli parcours scolaires...

BH : Et je répondrais encore le foot car j’ai toujours cette même envie que j'avais à 4 ans quand j’ai commencé le football. À chaque entraînement ou chaque match, je suis un passionné et amoureux du football, je vie, je mange, je dors foot ...
Maintenant il faut aussi savoir être raisonné. Le football est très compliqué de nos jours et toucher le haut niveau n’est pas donné à tout le monde. Cela peut aller vite dans les deux sens, alors mieux vaut garder les pieds sur terre. Aujourd’hui en N3 vivre uniquement du football est utopique et passager. Les études me permettront, je l’espère, de devenir un jour professeur d’EPS et m’assurer un travail stable à long terme, tout en continuation le football bien entendu !

Est-ce que travailler avec Michaël Grand, lui-même professeur de Sport, est un plus pour toi ?

BH :Un plus je ne sais pas, mais je sais que c'est un élément qui a pesé dans mon choix de venir à l’U.S.RAON. Après avoir échangé avec, cela m’a confirmé le fait que nous avions la même philosophie footballistique, avec un côté pédagogue qui vient sans doute de son métier. Ce sera possiblement un vrai plus lorsque je préparerais mon concours et qu’il pourra me conseiller, mais ça c’est en dehors du terrain !

Tu lances ton académie de gardiens de but, transmettre et partager est important pour toi ?

BH : Oui, cette idée me trottait dans la tête depuis un moment. J’ai été entraîneur des gardiens au Racing Besançon durant 4 saison , des U14 aux U18. J’ai toujours aimé entraîner, surtout au niveau du poste de gardien. C’est un poste qui évolue beaucoup et où les outils de travail sont de plus en plus recherchés. Partager et essayer d’amener mon expérience aux plus jeunes est important pour moi car durant ma formation j’ai toujours été avare de conseils des plus anciens. Alors si je peux apporter mes compétences et transmettre aux jeunes gardiens de la région, ce sera avec plaisir ! N’hésitez pas à aller sur la page Facebook « Raon’s Keepers Academy 88 ».

Pour finir je reviens à cette émission sur RACING TV, cette saison, c'est bleu ou rouge ?

BH : Alors c’est assez drôle ! Car quand j’étais au Racing ma tenue d’entraînement étais bleu, ici elle est rouge ... Mais comme je le disais le temps du rouge est derrière moi ! Et c’est bien le bleu Raonnais que je défendrais corps et âme cette saison. Une saison pas comme les autres car c’est les 100 ans du club, je compte bien honorer ce maillot !

Merci beaucoup Basile !

Commentaires