1 682 937 visites 4 visiteurs

KEVIN KOUANG : L'INTERVIEW

16 octobre 2020 - 06:45

Il nous avait quitté cette été pour tenter sa chance en National 2 avec le club de Bobigny. Il est finalement revenu au club il y a quelques semaines. Faisons le point de la situation avec Kevin Kouang avant un important match de Coupe de France à Amnéville.

Malgré une saison 2019-2020 écourtée par une blessure puis par le COVID tu avais attiré l'attention du club de Bobigny. Pourquoi avoir écourté l’aventure ? Est-ce que tu regrettes ce choix ?


KK : Non je ne regrette pas ce choix, car c'était une opportunité de jouer en N2, et que l'année dernière Bobigny avait fait une très grosse saison. Cela m'avait attiré et j'avais envie de tenter ma chance. J'ai écourté l'aventure d'un commun accord pour des divergences sportives.

Étais-tu resté en contact régulier avec le club durant ce cours passage en région Parisienne ?

KK : Oui je suis resté en contact avec les joueurs de l'équipe et du staff.

L'équipe a vécu un début de championnat compliqué. As-tu hésité au moment de revenir ?

KK : Je n'ai pas hésité car je connaissais les joueurs de l'équipe donc je savais où j'allais.

Depuis ton retour l'équipe est invaincue et semble avoir retrouvé une certaine solidité défensive. Comment l'expliques-tu ?

KK : Après le match contre Thaon, j'étais dans les vestiaires. Il y a eu une prise de conscience des joueurs et du staff. On s'était dit que l'on ne pouvait pas continuer comme ça, surtout dans l'état d'esprit, et que vu la qualité des joueurs qui composent l'équipe, nous allions vivre une saison compliquée en continuant ainsi. Du coup, tout le monde a été piqué mentalement. La victoire contre Sarreguemines nous a remis dans le bon sens et nous a permis de travailler avec un peu plus de sérénité.

Comment s'est passé ton retour ? À l'image de ta prestation à Troyes, tu as semblé rapidement très à l'aise et impliqué sur le terrain.

KK : Mon retour s'est plutôt bien passé, c'est comme si je n'étais jamais parti. Je me devais une revanche personnelle vu ma saison dernière quasiment blanche. Vu les résultats de l'équipe, on se devait de faire un résultat à Troyes avec un état d'esprit irréprochable et une abnégation à toute épreuve. C'est ce qui nous a permis de ramener un résultat de Troyes.

N'est-ce pas trop compliqué physiquement d'enchaîner les matchs après ta blessure et ces longs mois sans compétition régulière ?

KK : Ma préparation à Bobigny a été très compliquée dans le sens où nous avons beaucoup travaillé athlétiquement et du fait que j'ai raté quasiment une saison. J'ai eu du mal à digérer toute cette préparation, du coup ça m'a pris un peu plus de temps pour que je me mette dedans mais que maintenant, pour que je sois bien, il fallait que j'enchaîne les matchs afin de retrouver un bon niveau et du rythme.

Par rapport à la saison dernière, quel est ton regard sur le groupe ?

KK : C'est un groupe qui n'a pas totalement changé. C'est toujours un groupe sain, qui a envie de bien faire les choses et de travailler ensemble.

On imagine que tu as envie de faire collectivement et individuellement une grosse saison afin de réellement avoir ta chance dans un club de National 2.

KK : Oui effectivement, car je suis un garçon ambitieux et qui a envie de jouer dans les niveaux supérieurs.

Ta blessure la saison dernière ne t'avait pas permis d'être pleinement acteur de l'épopée en Coupe de France. On imagine que tu as envie de participer à une belle aventure dans cette compétition cette saison ?

KK : Effectivement, car on sait ce que représente la Coupe de France pour l'U.S.RAON. Le club a brillé à plusieurs reprises dans cette compétition. J'ai personnellement envie de me mesurer à des équipes supérieures afin de me montrer et de me jauger face à des adversaires hiérarchiquement supérieurs.

Merci Kevin !

Commentaires