2 590 857 visites 10 visiteurs

UN HOMMAGE ET UNE DÉFAITE

15 août 2022 - 11:04

L'équipe de National 3 se rendait hier à L'Hôpital pour une rencontre hommage à Jean Tarry, papa de notre président Pierre Tarry et ancien secrétaire du SC L'Hôpital.

Cette rencontre soldée par une première défaite de la saison n'aura certainement pas permis au staff d'ajouter tellement de pièces au puzzle de l'équipe en vue du championnat. Le RC Champigneulles, promu en N3, a mis en place un bloc défensif solide sur lequel a buté les Raonnais. Les Meurthe et Mosellans se montraient même les plus dangereux. Sancho était à la parade sur une frappe après un ballon perdu par la défense et voyait une soudaine frappe du 15 flirter avec sa transversale.

L'entame de seconde période pouvait laisser espérer un changement de rythme avec Hichem Saker qui voyait son centre tir repoussé par la barre transversale. La frappe de Jérémy Dorard n'était pas loin de faire mouche. Mais Champigneulles restait dangereux en contre, le 15 semait la zizanie dans la surface Raonnaise et provoquait la faute. Le 12 ne laissait pas passer l'occasion d'ouvrir le score (0-1 55ème).

Le staff faisait rentrer ses 5 jokers à l'heure de jeu et changeait son fusil d'épaule, revenant à une défense à 4.
JP Aka Bile se mettait d'entrée en évidence en repiquant dans l'axe pour servir Fouad Raho Moussa avec de l'espace mais ce dernier manquait l'occasion. Reda Tahar trouvait lui Djibril Coulibaly dans une situation qui semblait idéale, ce même Coulibaly manquait ensuite ensuite le dernier geste avec avoir été lancé seul au but. Le 15 de Champigneulles restait dangereux et mettait Patricio Sancho à contribution. Reda Tahar se montrait habile dans le jeu et son orientation avec un ballon qui permettait à Raho Moussa de frapper sans réussite. Jérémy Dorard revenait en jeu pour tenter d'égaliser comme contre Thionville. Un choix presque gagnant, c'est la transversale qui repoussait la tête de l'attaquant Raonnais.

U.S.RAON - RC Champigneulles 0-1 (0-0)

U.S.RAON : Sancho, N'Guessan, Laborie, Holovko puis Tahar 60ème, Saker puis Mahmoud 60ème, Haag, Morel puis Dorard 75ème, Meindu, Hassidou puis Raho Moussa 60ème, Dorard puis Aka Bile 60ème, Adinany puis Coulibaly 60ème

Commentaires