2 578 451 visites 24 visiteurs

JULIEN KIPFER : L'INTERVIEW

30 septembre 2022 - 21:04

Bonjour Julien, cela fait maintenant un peu plus de 2 mois que tu as intégré le staff du club. Comment se passe ton intégration ?

Julien KIPFER : Bonjour, l'intégration s'est déroulée de la meilleure des façons. Le fait de connaitre Faride, Mickael et Eric nous a fait gagner du temps dans le fonctionnement, dans les rôles que chacun devait adopter de façon à être complémentaires lors des entrainements et des matchs. L'arrivée d'Hugo Masson a été un plus également.
En outre, les échanges avec le président avait été fructueux et chacun d'entre nous au sein du staff sachions le chemin à suivre.
Pour conclure, j'ai été très bien accueilli par l'ensemble du club, les bénévoles, les secrétaires, les éducateurs et toutes les personnes qui œuvrent au quotidien pour l'USR.

Les circonstances ont fait que le groupe a été largement modifié cet été avec l'arrivée de nombreux jeunes joueurs sans expérience ou avec une faible expérience au niveau National. Est-ce que cela modifie, complique, donne plus d'importance à la manière de travailler du staff ?

JK : c'est le lot de chaque équipe à un moment d'un cycle sur plusieurs années. C'est arrivé cette année pour la catégorie senior. Les joueurs arrivants ont de l'expérience dans certains domaines malgré leur jeunesse. Il convient d'exploiter et d'optimiser cela avec les joueurs expérimentés rompus aux joutes et aux attendus du N3. C'est ce qu'on s'attache à faire à chaque entrainement et match avec l'ensemble du staff élargi. De nombreux échanges constructifs entre nous, entre le staff et les joueurs nous permettent de progresser à chaque occasion.

L'équipe connaît un début de saison compliqué en championnat avec 2 nuls et 2 défaites. Est-ce que tu t'y attendais ? Comment l'expliques-tu ?

JK : Peu importe qu'on s'y attende ou pas. Le tout étant de rester lucide pour analyser avec les joueurs les points d'amélioration et renforcer les points positifs. Nos entrainements comme nos matchs doivent être encore plus consistants. Cette équipe a encore une marge de progression. Faisons en sorte avec les joueurs de travailler mieux et plus pour inverser cette tendance et partager cette joie de la victoire avec les amoureux du club. Nous attendons mieux effectivement. Néanmoins, je promets que nous nous efforçons de faire le maximum dès qu'une occasion se présente.

Avec 5 relégations en fin de saison, est-ce que tu ressens de la pression compte tenu de ces résultats ?

JK : Non, je ne ressens pas de pression supplémentaire liée aux nombres de descentes. Ce nombre de descentes était connu. Oeuvrons tous ensemble, travaillons de façon collective, de façon sérieuse et rigoureuse à chaque entrainement pour être en N3 lors de la saison 2023/2024. Le classement à la fin du championnat récompensera l'équipe comme il se doit.

Vous avez essayé de renforcer l'équipe et d'y apporter de l'expérience avec l'arrivée de Kelly Irep. Est-ce que le staff et toi envisagez de la renforcer encore ?

JK : Le nécessaire a été fait aussi pour que des joueurs Raonnais la saison dernière poursuivent le projet. Ils renforcent eux aussi l'équipe. Chaque arrivée a pour objectif de renforcer l'équipe. Chaque joueur a un rôle à jouer dans sa progression comme dans celles des autres. Ils ont tous besoin les uns des autres pour continuer à progresser et  par conséquent pour que l'équipe progresse et soit à son maximum dès que possible.
Concernant la suite, quel staff n'est pas à l'affût d'un bon joueur pour renforcer son équipe quelque soit les objectifs ? D'un point de vue sportif, nous sommes attentifs.

L'équipe a subi ses 2 défaites à Gasser et reçoit samedi une réserve de Strasbourg souvent compliquée à jouer. Comment abordes-tu cette rencontre ?

JK : De la meilleure des façons, avec détermination et sérénité. Depuis 2 ou 3 matches, les joueurs semblent avoir saisi les efforts à fournir collectivement et les exigences que requiert ce niveau. Ce sera un match compliqué de par la qualité de l'adversaire, mais les joueurs savent les ingrédients à mettre pour optimiser les chances d'être récompensés par une victoire à Gasser. Faisons tous notre maximum pour que ce soit contre Strasbourg en championnat puis contre Biesheim en coupe de France.

Elle enchaînera ensuite des rencontres contre Prix-les-Mézières, Jarville et Epernay dont on peut penser qu'elles seront à la lutte pour le maintien. Ces 3 rencontres sont-elles un premier tournant dans la saison ?

JK : Plus on avance dans le championnat, plus les rencontres sont décisives mêmes si elles valent le même nombre de points. Nous verrons où se situent ces équipes quand nous les rencontrerons. Nous devons gagner des matchs pour prendre des points. Autant le faire face à n'importe quelle équipe qui se présente à nous, car le staff est convaincu que nous pouvons prendre des points face à toutes les équipes. Plus tôt ce sera, mieux ça sera.

Merci Julien

JK : Avec plaisir. Merci à tous les bénévoles de l'USR pour leur dévouement et leur engagement.

Commentaires